Emmanuelle Khanh

Après le prêt à porter, Emmanuelle Khanh, ancienne mannequin, se lance dans une collection de lunettes en 1972. Pour la réalisation, la marque s’en remet aux savoir-faire d’artisans du Jura, berceau de l’industrie optique avec deux entreprises de pointe : Oyonnax et Morez. Elle imagine une gamme de montures marquées, volumineuses, aux lignes franches qui devient immédiatement iconique : quitte à porter des lunettes, autant que cela se voit ! Avec Emmanuelle Khanh, les lunettes deviennent un accessoire de mode à part entière, la signature d’un style audacieux, à la fois excentrique et élégant. Après son décès en 2017, la marque est reprise et la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées au Japon est présentée. Cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumières avec la naissance de nouvelles formes. Les structures fines en titanes sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate (une matière plastique végétale, mélange de fleur de coton et de cellulose de bois).