Minima

Aux débuts des années 1990, un homme, Maurice Timon, pose le constat suivant : pour la majeure partie des gens, porter des lunettes n’est pas un plaisir mais bel est bien une contrainte. Alors que les magasins d’optique vendent le même style de montures, il tente un pari plus osé : celui de fabriquer des lunettes totalement différentes qui, selon lui, vont enfin répondre aux vraies attentes des consommateurs. Il les fera les plus minimales possibles, tout en les dotant d’un maximum de technologies, pour qu’elles soient belles, discrètes fonctionnelles et agréables à porter. Le nom de Minima apparaît comme une évidence.

Nous sommes en 1994, le succès est immédiat. Ses collections n’ont cessé de s’enrichir et s’adapter au fil des années, car les modes ont changé, les lunettes se sont accessoirisées. Minima a suivi ces évolutions de marché, tout en conservant intactes sa philosophie et son identité : celles d’apporter des produits high-techs de haute qualité, en totale adéquation avec les besoins et le bien-être des porteurs de lunettes. Ces montures colorées au design minimaliste, se composent majoritairement de titane, ce qui leur confère résistance, légèreté et discrétion. Minima, naturellement !